Actualités

Avortement : l’Europe menacée par le retour en arrière américain ? (Challenges)

La Pologne et la Hongrie ont déjà remis ce droit en cause et la députée européenne Irène Tolleret tire la sonnette d’alarme. A Paris, les députées Marie-Pierre Rixain et Aurore Bergé, présidente du groupe Renaissance (ex-LREM), déposent une proposition de loi constitutionnelle pour sécuriser l’accès des femmes à l’IVG.

"We won’t go back". "Nous ne voulons pas d’un retour en arrière." Ce slogan, c’est celui des femmes américaines qui manifestent, partout aux Etats-Unis, pour s’insurger contre le choix de la Cour suprême américaine d’invalider l’arrêt Roe vs. Wade, le 24 juin dernier. Cet arrêt garantissait depuis 1973 l’accès des femmes américaines à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) sur l’ensemble du territoire fédéral, deux ans avant l’adoption à l’Assemblée nationale de la loi Veil accordant ce même droit aux femmes en France. Ce slogan, le groupe Renew Europe (Renaissance) du Parlement européen a décidé de le reprendre à son compte dans le cadre d’une campagne de communication, pour lancer un avertissement sur le risque d’un retour en arrière sur le Vieux Continent.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur le site de Challenges : https://www.challenges.fr/femmes/avortement-l-europe-menacee-par-le-retour-en-arriere-americain_819096