⟵ Retour

♀️ Renew Europe lance ses travaux sur le Pacte Simone Veil proposé par Renaissance

Les députées Renaissance Nathalie Loiseau et Irène Tolleret et leur collègue Sophie Int’Veld (Pays-Bas, D66), réunissent aujourd’hui au Parlement européen des acteurs de toute l’Europe pour lancer la réflexion du groupe Renew Europe sur le Pacte Simone Veil.

Pour mémoire, le Pacte Simone Veil était l’une des propositions phares de la liste Renaissance lors de la campagne électorale des européennes de 2019. Cette proposition avait été notamment appuyée par Marlène Schiappa, Secrétaire d’État française chargée de l’Égalité entre les hommes et les femmes et les luttes contre les discriminations.

Inspiré du concept de « la clause de l’européenne la plus favorisée », le Pacte permettrait d’harmoniser par le haut les droits des femmes en Europe. Chaque pays signataire introduira dans sa législation les mesures les plus protectrices ayant fait leurs preuves dans les autres pays. Le Pacte Simone Veil se veut le pilier d’une politique féministe européenne et inclura les droits sexuels et reproductifs, l’égalité salariale et la participation des femmes à la vie politique.

A l’occasion de son séminaire de rentrée, le groupe Renew Europe a ainsi invité la Commissaire européenne à l’Égalité, Helena Dalli, la Secrétaire d’État croate Margareta Maderic dans le cadre de la Présidence croate du Conseil ainsi que des représentants de la société civile et des milieux économiques pour échanger sur les meilleures pratiques en matière de droits des femmes.

« Notre ambition est d’étendre à toutes les femmes européennes les législations et politiques les plus efficaces dans les États membres. » a affirmé Nathalie Loiseau. « Sur les droits des femmes, nous ne pouvons pas avoir une Europe à plusieurs vitesses mais plutôt une Europe qui va à pleine vitesse vers l’harmonisation par le haut de ses législations ».

« Le principe de l’égalité femmes-hommes est inscrit dans les traités européens. Cependant, il reste d’énormes progrès à faire pour atteindre cet objectif. Si nous voulons bâtir une Europe fondée sur le respect de la dignité humaine, la liberté, la santé et l’égalité, nous devons nous battre pour les droits des femmes. Les droits des femmes sont des droits humains ! » a déclaré Irène Tolleret, coordinatrice du groupe Renew Europe au sein de la commission Droits des femmes et égalité de genre du Parlement européen.


Communiqué de presse - La Commission européenne étudie la conformité de la décision russe sur le Champagne avec les normes du Commerce international
La Commission européenne étudie la « conformité » de la récente décision de la Russie sur le « Champagne » avec les normes de l’Organisation Mondiale du Commerce, selon l’annonce faite aujourd’hui ...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK