⟵ Retour

Droits des femmes, droits des LGBTQI+, droits humains : la menace des mouvements ultraconservateurs

Le rapport du Forum des parlementaires européens pour les droits sexuels et reproductifs indique que plus de 700 millions de dollars ont été dépensés en Europe par des acteurs "anti-genre" et anti parité femmes/hommes - des mouvements ultra-conservateurs qui font reculer les droits des femmes et des LGBTI dans notre Union.

Ces réseaux ultraconservateurs, nous les avons vu à l’œuvre en 2013 lors du vote contraire sur le rapport Estrela. Un rapport qui demandait entre autres aux États membres de garantir l’accès de leurs citoyens à des services de santé sexuelle et reproductive, abordait la question du mariage des homosexuels et la reconnaissance des droits des LGBT. 

Triste « déjà vu », nous sommes à la veille du vote du rapport Matić sur les droits sexuels reproductifs, et après des mois de négociations qui ont permis d’aboutir à un compromis entre les groupes S&D (socialistes), les Verts, la GUE (la Gauche européenne), Renew Europe et le PPE, ce dernier a décidé de présenter une résolution alternative. Comme lors du rapport Estrela, cette proposition alternative sera votée avant le rapport issu du compromis, mettant en péril son adoption.

Je souhaite manifester ma préoccupation profonde pour cette situation qui montre l’organisation et l’efficacité de ces réseaux susceptibles de mettre en danger les droits des femmes dans notre Union. La santé et les droits sexuels et reproductifs sont l’un des aspects essentiels du débat sur les droits humains et sont indissociables de l’exercice du droit fondamental à la santé, ainsi que de la réalisation de l’égalité entre les hommes et les femmes et de l’élimination de la violence à caractère sexiste.


Communiqué de presse - La Commission européenne étudie la conformité de la décision russe sur le Champagne avec les normes du Commerce international
La Commission européenne étudie la « conformité » de la récente décision de la Russie sur le « Champagne » avec les normes de l’Organisation Mondiale du Commerce, selon l’annonce faite aujourd’hui ...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la mesure d'audience (données personnelles).
OK